Les DJ abandonnent leurs disques pour les fichiers numérique

Ici on discute de tout ...

Modérateurs : jc, SurroundMaxx, mirco, Unexist

vincent
Modérateur
Modérateur
Messages : 2456
Enregistré le : 20 juin 2004, 03:21
Localisation : ANNECY son lac ses montagnes sa tartiflette
Contact :

Les DJ abandonnent leurs disques pour les fichiers numérique

Messagepar vincent » 01 janv. 2008, 21:54

Les DJ avaient sauvé le disque vinyle à la fin des années 1980. Ils sont les premiers à l'enterrer définitivement le disque en ce nouveau siècle. Alors que les ventes de musique digitale peinent à décoller, les disc-jockeys se sont eux massivement convertis à la musique en fichiers. "Tout a vraiment basculé cet été, raconte DJ Chloé, dix ans de carrière entre Paris, Cologne, Londres ou Lisbonne. Jusqu'alors j'avais pu résister à la tendance du tout-numérique, mais c'est devenu impossible. Je ne reçois tout simplement presque plus de disques, CD ou vinyles."



Lors de l'édition 2007 du festival des Transmusicales de Rennes, début décembre, le vinyle était d'ailleurs porté disparu, ou presque. De Girl Talk, jeune DJ armé de son seul ordinateur portable, aux deux gamins italiens de Bloody Beetroots qui brandissaient leurs rares CD comme des reliques, il n'y en avait que pour le mixage numérique.

A l'origine de ce mouvement, le passage au digital de nombreux labels face à la baisse des ventes depuis le début des années 2000. Presser des quantités de vinyles pour assurer la promotion d'un maxi qui se vendra en moyenne à 1 500 exemplaires devenait suicidaire. Sans compter les frais postaux. Le téléchargement permet de faire écouter le titre à tous les DJ du monde, en un clic.

Etienne de Crécy, DJ et producteur indépendant, s'est offert le plaisir d'une dernière pochette au format vinyle pour son nouveau maxi, Funk. "C'est la dernière fois, dit-il. Désormais, je me contenterai du fichier. Le support physique, même CD, n'est plus rentable. Et puis la musique en ligne permet aussi de sortir des projets qui n'auraient jamais vu le jour." Il vient ainsi de publier un concert de trente minutes qu'il a donné au château de Versailles en juin 2007. "Six titres, c'était trop court pour espérer sortir en CD. En téléchargement, ça vaut le coup."

Les DJ ont leurs boutiques en ligne : Beatport est la plus célèbre. L'équivalent des magasins très spécialisés qu'ils fréquentaient avant. Les morceaux ne sont pas en fichiers MP3, mais en MP4 ou WAV, des formats plus lourds, mais de meilleure qualité sonore. "La différence, c'est qu'on ne croise plus les copains", regrette Chloé.


"ON SE NOIE"


Elle télécharge beaucoup. A 2 ou 3 euros le morceau, c'est plus avantageux que les maxi vinyles qui contenaient pour 8 ou 10 euros trois ou quatre titres, dont certains ne plaisaient pas forcément. "Le plus perturbant, au départ, c'est la quantité de musique qui nous arrive sur l'ordinateur. Entre ce qu'on télécharge et ce que les labels envoient. On se noie véritablement, et pourtant notre métier nous apprend à écouter vite. Je commence tout juste à trouver mes repères."

La transition ne s'est pas faite sans douleur pour les plus anciens, mais le passage au CD avait préparé les esprits. Longtemps tabou dans la profession, le mix avec les CD s'est généralisé ces dernières années. Les DJ "commerciaux" ont été les premiers convertis.

Moins encombrant, le CD a aussi bénéficié des avancées techniques des platines professionnelles qui, tout en reproduisant les sensations d'un mix avec des disques vinyles, l'ont libéré de ses contraintes en lui ajoutant quelques atouts : possibilité de scratcher (une technique a priori indissociable du vinyle puisqu'il s'agit de faire crisser le diamant sur le sillon), calage au tempo automatique, possibilité de faire des boucles, de ralentir la vitesse sans changer de tonalité (et donc de mélanger des disques incompatibles auparavant).


LA BONNE OREILLE


Le mix numérique va encore plus loin. Le DJ peut séparer les pistes audio d'un morceau ou mélanger un nombre infini de sources sonores. Les platines sont désormais virtuelles, sur l'écran de l'ordinateur, pilotées par une petite console autonome.

"La véritable difficulté, explique Etienne de Crécy, c'est de se repérer dans sa discothèque numérique. Avec les vinyles ou les CD, on ne retenait pas les noms de morceaux, mais la couleur du disque, sa pochette. On écrivait des choses sur l'étiquette centrale, des aide-mémoire. Avec l'ordinateur c'est impossible. J'ai encore du mal à passer à cette étape."

Côté hip-hop, on ne rencontre guère de résistances. Des techniques qui nécessitaient des années d'apprentissage sont accessibles au premier venu. Reste à avoir la bonne oreille. Bien sûr, il y a les réfractaires, comme Jeff Mills, pionnier de la techno de Detroit, qui déclare régulièrement qu'il ne mixera jamais de CD, encore moins de fichiers numériques.

Figure du deejaying, Jeff Mills peut encore imposer ses choix, mais comme l'a remarqué Etienne de Crécy, les clubs ne renouvellent même plus les platines vinyles. "Souvent, elles sont rangées dans le placard, il faut demander de remplacer le diamant. A force, ça lasse."

Surtout, le mix numérique a un ultime allié de choix : la sciatique chronique qui fait des ravages chez les DJ à l'approche de la trentaine. Un sac de disques trop lourd vient encore d'avoir raison de Manu le Malin, grand nom de la techno hardcore, cloué au lit cet automne.



source : le monde
MAXXIMUM WILL NEVER DIE ! R@VE ON

Qpchan
Demi-Dieu Maxximaniaque !
Demi-Dieu Maxximaniaque !
Messages : 955
Enregistré le : 19 avr. 2004, 22:49
Localisation : 86
Contact :

Messagepar Qpchan » 02 janv. 2008, 07:36

C'est la dernière fois, dit-il. Désormais, je me contenterai du fichier. Le support physique, même CD, n'est plus rentable

c'est bizarre ça, dès que ça n'est plus rentable, ça ne les intérèsse plus.... voilà donc la preuve qu'ils ne sont pas des passionnés... alors leurs fichiers numériques à 2 ou 3 € et bin moi je leur laisse bien volontiers 8)
tiens De Crecy, si tu veux balarguer ta collec, fais nous signe.... :lol:
Bonne Année à tous les vrais passionnés et pleins de beaux disques avec du vrai gros son dessus!

Nikko
Modérateur
Modérateur
Messages : 1205
Enregistré le : 18 août 2003, 19:58
Localisation : lost in space...

Messagepar Nikko » 02 janv. 2008, 10:45

C'est rassurant de lire que les pionniers qui ont encore pignon sur rue (Jeff Mills) se battent pour renforcer la légitimité du vinyl.

Et d'après ce que je lis, ce sont 2/3 DJ's français qui ont été interviewés : est-ce vraiment l'ensemble de la profession qui utilise les fichiers numériques ?

Qu'en est-il de Laurent Garnier, Carl Cox, Kevin Saunderson, Coldcut & co ?

:wink:
C'est quand que les directeurs des programmes des radios FM musicales vont se mettre à bosser ?

Avatar du membre
D/M/S/R
Demi-Dieu Maxximaniaque !
Demi-Dieu Maxximaniaque !
Messages : 551
Enregistré le : 12 juil. 2005, 14:51
Localisation : Toulouse
Contact :

Messagepar D/M/S/R » 02 janv. 2008, 11:52

Vu que je ne joue quasiment que de l'old school et qu'on se rends compte que encore aujourd'hui tout n'est pas sorti en cd (surtout les Maxis et surtout les faces B, ces "dubs" que j'affectionne), je crois que je vais rester à mon cher vinyle pendant un bon bout de temps.
Tout n'est question que de choix, de gouts, de recherche, de ce fameux plaisir qu'est de decouvrir un vieux maxi caché dans un vide grenier qui me rends fou et que je considere comme une "nouveauté", donc que je joue, que je fais (re)vivre.
On peut dire ce qu'on veut mais il reste temps a encoder en mp3 et surtout de le faire dans le respect du son! Dans 10 ans, 20 ans?
Cher vinyl, tu as un avenir encore immense, c'est clair!

PS: les DJs passent au numerique parce qu'ils ont mal au dos??! non mais je rêve lol
Un grand coeur aux pulsations régulières..
Image
Image
Abonnez vous au CLUB debase Podcast

Avatar du membre
STRyk
Dieu Maxximaniaque !!
Dieu Maxximaniaque !!
Messages : 1923
Enregistré le : 06 nov. 2003, 14:05

Messagepar STRyk » 02 janv. 2008, 15:43

Héhé ça fait sourir ces raisons oui.
Etant adorateur de Serato ScratchLIVE depuis 2004, je numérise tout mes vinyls, je n'achète QUE du vinyl.
Donc on peut sans problème allier les deux et surtout TOUJOURS acheter du vinyl !!

Ce qui m'enerve le plus c'est le prix exorbitant de l'occasion, certians veulent s'en debarrasser ("je n'ai plus de diamant" ou "plus de platine pour les lire" ou encore "ça prends trop de place") mais quand il te voit arriver il voient les dollards :cry:
Il faut dire que certains en vendent de grosses quantité, mais dans cetains lot il y a bien souvent des merdes. :lol:
Les gens ne sont pas près à le refourguer, même si il ne les font plus tourner !! :(

exxp
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 401
Enregistré le : 20 août 2005, 14:11
Localisation : adervielle 65

Messagepar exxp » 02 janv. 2008, 16:25

PS: les DJs passent au numerique parce qu'ils ont mal au dos??! non mais je rêve lol

c'est le genre de type et de reaction qui me gave vraiment,et ca ce dit ancien punk,anarchist...a par levé une binouse ce gland de manu le malin aurais mieux fait de faire quelques alteres,au moins mr ce serais permis d'evité ce genre de douleur(le mal au dos,la maladie du siecle en plus!!!)
en meme temps on seras surrement plus chanceux pour degoté des perles vinyls en depots vente(mais les prix flamberonts d'ici peu sur le net)
sachet quand meme que le vinyls est loin d'etre morts en electronique,car etant encore achetteur de galette dans l'experimental-noise et breakcore, ces gars la n'ont pas l'intention de s'arreté a ce genre de foutaise...

jerome
Super Maxximaniaque
Super Maxximaniaque
Messages : 101
Enregistré le : 07 déc. 2007, 21:14
Localisation : J'ai migré chez les Belges
Contact :

Messagepar jerome » 03 janv. 2008, 10:22

Heureusement les gars que nous sommes là pour sauver le vinyl :D
ce genre d'article de presse etait le même a l'arrivée du CD,alors on m'en reparlera dans 15 ans.
perso je prefere le vinyl car celui-ci est un objet que l'on tiend dans ses mains ,le MP3 c'est un fichier ,quand ta becane plante il te reste plus qu'a
:cry: voilà

Avatar du membre
TMX
Demi-Dieu Maxximaniaque !
Demi-Dieu Maxximaniaque !
Messages : 757
Enregistré le : 30 juil. 2004, 08:47
Localisation : Près de Leviathan
Contact :

Messagepar TMX » 03 janv. 2008, 13:17

Nikko a écrit :C'est rassurant de lire que les pionniers qui ont encore pignon sur rue (Jeff Mills) se battent pour renforcer la légitimité du vinyl.

Et d'après ce que je lis, ce sont 2/3 DJ's français qui ont été interviewés : est-ce vraiment l'ensemble de la profession qui utilise les fichiers numériques ?

Qu'en est-il de Laurent Garnier, Carl Cox, Kevin Saunderson, Coldcut & co ?

:wink:


Pour moi, le vinyl n'a jamais perdu sa légitimité. C'est le CD qui n'a aucune légitimité : un son médiocre sans aucune qualité accoustique avec un prix prohibitif. C'est JMJ lui-même qui le dit. Et je suis entièrement d'accord avec lui. :evil:

Le son numérique ne remplacera jamais le bon vieux son analogique, jamais. 8)
Cultivons la différence et non l'indifférence
Maxximum, la radio que les autres radios écoutent

"We'll tear your soul appart"
Toutes mes compositions musicales sur Soundcloud
Retrouvez moi sur Club 80

acidjack
Nouveau Maxximaniaque
Nouveau Maxximaniaque
Messages : 4
Enregistré le : 10 janv. 2008, 21:09
Localisation : Strasbourg

Messagepar acidjack » 11 janv. 2008, 00:21

Malgré ma petite expérience, je pense que la personne qui mixera avec des vinyls aura quand même bien plus de mérite que celle qui mixera sur un pc ou avec des cd.
C'est plus difficile, enfin pour moi, de caller parfaitement (et sans 15000 effets) 2 vinyls, que d'appuyer sur des boutons pour caller 2 fichiers numériques.
Lors d'une prestation live, il y a l'aspect visuel de la chose :shocked: , pour l'instant mon entourage et moi ne nous lassons pas de pouvoir observer le Dj manipuler ces galettes avec plus ou moins de dextérité... c'est pas le même effet avec des cd...
:computer:
Par contre j'aime bien le principe de STRyke qui dit enregistrer ces vinyls en fichier numérique. Cela doit avoir plusieurs avantages : pouvoir faire des essai de mix at home sans user les galettes, garder une sauvegarde de sa discothèque de vinyls, et bien d'autres surement...
C'est un principe que j'espère pouvoir appliquer prochainement mais je n'ai pas encore trouvé le moyen technique (en dehors des logiciels très cher du genre virtual DJ ou final scratch) pour pouvoir l'appliquer en ayant une très bonne qualité sonore. Si vous avez des propositions...

passingphantom
Modérateur
Modérateur
Messages : 3049
Enregistré le : 06 nov. 2003, 11:20
Localisation : Where creative minds meet up with dancing feet!
Contact :

Messagepar passingphantom » 11 janv. 2008, 02:01

l'avantage des fichiers c'est que ça coûte moins cher... Certes, c'est immatérielle mais la musique s'en trouve démocratisée.. maitnenant, pour la radio, a permet de faire des choses très clean ce qui n'est pas négligeable pour le confort d'écoute (à moins d'être un dieu aux platines et j'en connais dont les mixes sont de véritables performances)....
Par contre, en soirée je suis tout à fait d'accord;..... mais je crois que pour la musique minimale ou la dance commerciale, les CD's ou les fichiers attirent plus les DJ's.. par contre, pour le reste (la techno, surtout) mixer avec des fichiers c'est débile en soirée....

Avatar du membre
paq42
Maxximaniaque
Maxximaniaque
Messages : 23
Enregistré le : 05 août 2006, 20:08
Localisation : Centre Hexagon

Messagepar paq42 » 13 janv. 2008, 13:15

seul le résultat final compte

savoir manier des logiciels et des effets et du même art que synchroniser 3 platines vinyls entre elles

le bon DJ devra toujours se demarquer par sa selection de titres et l'univers qu'il crée avec

le reste n'est qu'une question d'époque

Avatar du membre
STRyk
Dieu Maxximaniaque !!
Dieu Maxximaniaque !!
Messages : 1923
Enregistré le : 06 nov. 2003, 14:05

Messagepar STRyk » 13 janv. 2008, 16:36

acidjack: qu'appelles tu cher ? pour moi 500 euros pour un système qui marche merveilleusement ça n'est pas cher du tout.
On a l'habitude d'entre que tout est cher... Si on va par là tout est cher mais uniquement si tu n'en a pas l'utilité.
Même la moins chère des voiture EST CHERE si tu n'en a pas l'utilité (d'ailleurs plus tu l'utilise plus elle te coute cher aussi)...
Donc ceux qui trouvent telle ou telle chose chère n'en ont certainement pas l'utilité je pense.
Je sais bien que certains ont l'habitude de tout pirater, dès qu'un soft nécéssite un boitier ou dispose d'un dongle, qui n'est pas "Cracké", on entends "c'est cher". Si tu travaille avec je peux te dire que ça ne coute RIEN car tu rentabilise.
Après une passion c'est pareil: regarder la télé ça coute cher ! Il faut une télé... On a rien sans rien...

500 euros ça corresponds à 50 vinyls... Un DJ qui achetait facile 50 vinyls par mois en un mois il a mis de coté pour s'acheter la bestiolle.
Bah oui: essayez d'acheter les dernières sorties en maxi vinyl maintenant ! :?

Le grand interret de ces système c'est surtout la possibilité de mixer des versions MAXI des titres qui n'ont pas ou pas eus de version MAXI et que l'on a rallongé soit même justement !
Ou des accapellas, ou instrumentaux introuvable sur nos pauvres pressages français. :(

acidjack
Nouveau Maxximaniaque
Nouveau Maxximaniaque
Messages : 4
Enregistré le : 10 janv. 2008, 21:09
Localisation : Strasbourg

Messagepar acidjack » 14 janv. 2008, 20:39

Je comprend que pour un Dj professionnel ou une personne qui anime des émissions radio cet investissement soit vite rentabilisé et est tout à fait "normal", pour la remarque de paq42, c'est vrai que la sélection est sûrement la chose la plus importante, mais personnellement je reste quand même sur mon idée qu'en soirée et je précise bien en soirée un Dj qui réussit un set d'enfer avec ses vinyls, ses 2 platines et sa table de mix (sans effets) aura plus de mérite qu'un Dj qui mix avec son pc (c'est un avis personnel ne vous vexez pas)...:rale:
Pour ma part je ne fais pas d'utilisation professionnel de mon matos, mais juste des soirées entre amis \:D/ ou occasionnellement des soirées plus ou moins privées, donc acheter un logiciel pro reste pour moi un investissement assez conséquent.
J'avoue que ce genre d'interface me fait bien rêver quand même, mais on ne peu pas tout avoir...
C'est vrai aussi que ce n'est pas évident de tout trouver en vinyl et que l'interface permet donc de jouer avec des fichiers numériques (si j'ai bien compris)...
Je pense que l'idée de pouvoir travailler avec les 2 (numérique/vinyls) n'est pas mauvaise et bien dans l'air du temps...:reappear:
Mon idée actuelle (ne criez pas au scandale) serai de pouvoir passer mes vinyls en fichiers numériques de très bonne qualité de manière à pouvoir faire une sauvegarde de ma vinylthèque. Ensuite trouver un pc portable quelconque (fiable quand même), installer virtual Dj home édition, et le brancher sur une sortie line de la table pour pouvoir parfois alterner et caler un vinyl avec un fichier numérique...:crazy:
Bon voilà pour des professionnels c'est sûrement une idée à la con ](*,) mais cela me permettra de pouvoir parfois intercaler dans un set une zique que j'apprécie et que je n'arrive pas à trouver en vinyls.
:newbie:

Avatar du membre
STRyk
Dieu Maxximaniaque !!
Dieu Maxximaniaque !!
Messages : 1923
Enregistré le : 06 nov. 2003, 14:05

Messagepar STRyk » 15 janv. 2008, 01:57

acidjack a écrit :mais personnellement je reste quand même sur mon idée qu'en soirée et je précise bien en soirée un Dj qui réussit un set d'enfer avec ses vinyls, ses 2 platines et sa table de mix (sans effets) aura plus de mérite qu'un Dj qui mix avec son pc (c'est un avis personnel ne vous vexez pas)...:rale:
Mais attention tu confonds là: toutes ce que j'ai appelé comme "interfacevinyl" ou logiciel de mix sur ordinateur (Mac ou PC ! hein) n'utilisent pas tout l'assistanat (l'automix) !!
Par exemple: avec ScratchLIVE tu utilise le soft COMME un vinyl ! :wink:

acidjack
Nouveau Maxximaniaque
Nouveau Maxximaniaque
Messages : 4
Enregistré le : 10 janv. 2008, 21:09
Localisation : Strasbourg

Messagepar acidjack » 15 janv. 2008, 22:17

Oui, j'en suis concient STRyk, n'empêche que j'ai déjà vu un Dj dans un petit club ne se servir que de son pc pour passer de la musique alors que 2 technics prenaient la pousière...
Le Dj qui utilisera final scratch ou autre se servira quand même de ces platines ce qui est bien plus sympas pour le public... :dancing: :dancing: :dancing:


Retourner vers « Le bar du ClubMaxx »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité