Mon site internet

Liens vers les sites web créés (ou appréciés) par les Maxximaniaques

Modérateurs : jc, m@XXdede

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Mon site internet

Messagepar classic » 16 juin 2007, 19:29

Bon et bien je vous présente mon site internet, site très simple encore en construction. Un site où vous pourrez découvrir de nombreuses surprises sonores etc.....

Site dédié à la musique Ambient / atmosphérique et expérimentale. (1910 - 2007)
Un de mes mixes y ait entreposé, travail sonore conçu et réalisé entièrement par moi-même ; c'est le : Présencemix.

Ceci représente 70 % de mon travail personnel. Et oui je ne travail pas qu'avec la House, Garage ou la Techno.

Je rappel :
Vous êtes tous invités à le découvrir, sachant qu'ici vous n'entendrez pas de Techno (du moin dans le style que vous connaissez), pas de House ni de Garage.
Pour ceux qui sont amateurs de musique Ambient et Expérimentale vous serez certainement ravis.

Mon site internet : http://danmarchinthemix.wifeo.com

Mon espace perso : www.myspace.com/danmarchinthemix

Je vous en remercie et vous souhaite une agréable visite.

passingphantom
Modérateur
Modérateur
Messages : 3049
Enregistré le : 06 nov. 2003, 11:20
Localisation : Where creative minds meet up with dancing feet!
Contact :

Messagepar passingphantom » 16 juin 2007, 20:46

ouais, quelqu'un qui aime radio mentale ne peut être que qelqu'un de qualité :D
bon, dmmage, ton mix est sur megaupload, donc, je ne peux pasle télécharger (à cuse des cryptogrammes visuels)....
tu peux le metre ailleur? :?: :)

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 17 juin 2007, 07:56

heu et bas merci pour ce compliment :oops: :oops: :oops:

Attention, le site est encore en construction et ma page perso aussi.
Et j'ais encore du pain sur la planche, surtout lorsqu'il s'agit de musique Ambient !

Bon alors, Passingphantom, je viens de mettre à jour mon mix, sur un autre service hosting files, j'espère que tu pourras le télécharger, mais fait le le plus vite possible, aujourd'hui ou demain, car il se peut qu'il y ait une durée de téléchargement buttoir.

En tout cas, merci pour cette info, tu ne dois pas être le seul à ne pas pouvoir le télécharger. :wink:

Tient moi au courant si tu as toujours des soucis.

Merci :D :P

passingphantom
Modérateur
Modérateur
Messages : 3049
Enregistré le : 06 nov. 2003, 11:20
Localisation : Where creative minds meet up with dancing feet!
Contact :

Messagepar passingphantom » 17 juin 2007, 10:34

Même cause, même effet :(
rapidshare me praît préférbe (en plus, il n'y a aucune limite de temps) :wink:

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 17 juin 2007, 10:46

Ok, je viens de le mettre sur unbase.com.

Là ça devrait marcher, essaie et tient moi au courant le plus vite possible. :P

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 07 juil. 2007, 09:11

Bon, un nouveau mix vient d'être mis en ligne sur mon site internet, il s'agit d'un mix culte de Radio Mentale, regroupant des morceaux du début des années 1990's.

Vous allé sur mon site, vous descendez un peut et dans le menu qui se trouve sur votre gauche vous cliquez sur le deuxième lien en haut :

"Archives de Radiomentale"

Site internet : http://danmarchinthemix.wifeo.com

Je vous souhaite une excellente expérience sonore ;)

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 13 oct. 2007, 07:47

Ce Soir soirée incontournable avec le grand Jean-Yves Leloup fondateur de Radiomentale !

Image



http://danmarchinthemix.wifeo.com

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 14 oct. 2007, 08:06

Jean-Yves Leloup et moi-même réalisons des mixes expérimentaux parfois décalé, qui traverses les ages vers le passé rendant hommage à diverses personnes, artistes, philosophes, etc....
(Sachant que la différence entre moi et Jean-Yves Leloup, est que lui organise des soirée et se produit en direct et que moi je produit avec les conseils de Jean-Yves et que je n'organise pas de soirée.)

Nos mixes peuvent être étrange ou merveilleux cela appartiendra aux effets de sons et des morceaux joués.

Quoi qu'il en soit, c'est un peut comme si vous regardiez un film des années 1910.

C'est un peut ce que je veux vous faire partager avec mon nouveau mix que j'ais réalisé le 21 Octobre 2006, un mix avec des sons cassés, saturés, une harmonie de mystère.

J'ais laissé volontairement des effets de fond sonore, pour mélanger le tout, et ce mix vous donnera l'impression peut-être de regarder un vieux film en noir et blanc. (Sachant que ce mix est comme une expérience de laboratoire, un laboratoire de l'étrange)

Télécharger mon mix ci-dessous :

http://www.uploading.com/en/files/94Q3H ... 2.MP3.html

Ou alors allé directement sur mon site internet : http://danmarchinthemix.wifeo.com


Je vous souhaite de passer une excellente séance de cinema !

Nikko
Modérateur
Modérateur
Messages : 1203
Enregistré le : 18 août 2003, 19:58
Localisation : lost in space...

Messagepar Nikko » 08 nov. 2007, 17:11

Salut Classic

C'est très intéressant tes expérimentations...
Est-ce que tu travaille avec Radiomentale et ces derniers ont-ils un show radio ?

Qu'est-ce qui t'as donné envie de te pencher sur ce style ?

En tous cas, très bon site que je vais placer dans mes favoris : ça fait du bien d'entendre ce genre de son de temps en temps...

Et je vais en profiter pour écouter le set de Radiomental du début des années 90 : est-ce qu'il ya possibilité d'avoir la playlist ?

Merci et tous mes compliments pour ce travail

:wink:
C'est quand que les directeurs des programmes des radios FM musicales vont se mettre à bosser ?

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 10 nov. 2007, 10:11

Bonjour Nikko !

D'abord merci pour ton soutien et tes compliments qui me font vraiment plaisir !

Pour ce qui ait de Radiomentale, c'est plus vraiment comme avant au début des années 90's, la seule personne à avoir gardée le style des années antérieurs c'est moi. Jean-Yves est un peut partis vers des horizons plus tournés vers une Ambient plus punk et peut-être pop sur les bords, mais toujours très intéressante.

Je ne travail pas avec Radiomentale, je travail tout seul sur les conseils de Jean-Yves comme je l'ais indiqué un peut plus en haut de mon post.
Ils n'ont pas de show radio à ma connaissance et je ne pense pas qu'ils en feront un, enfin pour l'instant pas dans l'immédiat.

Ce qui m'a donné envie de me pencher pour ce style c'est que là première fois que j'ais entendu ce son, j'ais comme été transporté par une vague de bien-être, comme lorsque j'ais écouté la première fois radio MAXXIMUM en 1989 !

Alors, depuis j'ais commencé à enregistrer les cassettes, la première en Mars 1994.
Et en Mars 2006, j'ais commencé à acheter mes premiers Vinyls Ambient, (dur à trouver), mais trouvable, heureusement.

Je suis le seul à avoir composé un mix, du début des années 90's, j'ais d'ailleurs été félicité par Jean-Yves, après qu'il ait écouté mon mix.

Je le remet en ligne sur mon site, c'est le : Ambientclassicsmix.
Il n'y a que des gros classics, des choses rares !

Et vous pourrez trouver une partie de la playliste de mon mix : Noise and Experimentation ainsi que du mix : Ambientclassicsmix en intégralitée sur mon site.

http://danmarchinthemix.wifeo.com

Et merci encore Nikko. :wink:

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 25 nov. 2007, 00:37

Bonjour à tous !

Mon nouveau mix vient d'arriver !

Un mix aux sonoritées un peut plus Electroniques avec des suprises au début et pendant le mix.

Vous pourrez écouter le Relic Mix I, sur mon site : http://danmarchinthemix.wifeo.com

Allé en au à gauche dans le menu et cliquez sur : Relic I

La Playliste est également disponible dès à présent !

Merci :wink:

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 13 déc. 2007, 20:15

Global Techno vs Before The Bug


BEFORE THE BUG invite l’équipe de Global Techno,
vendredi 14 Décembre au Bus Palladium, 6 Rue Pierre Fontaine, 75009 Paris
à l’occasion de la sortie du livre :

GLOBAL TECHNO 1.1.
L’authentique histoire de la musique électronique,
Par Jean-Yves Leloup, Jean-Philippe Renoult, Pierre-Emmanuel Rastoin et Ariel Kyrou.
Editions Scali / http://www.scali.net


-Présentation et dédicace du livre à partir de 23h, en présence des auteurs
-Diaporama des images du photographe Pierre-Emmanuel Rastoin
-Mix d’ouverture de la soirée, par Jean-Yves Leloup, de 23h à 0h30.


Invitation par retour de mai… !

Image
Image

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 18 janv. 2008, 09:40

Grande mises à jour du projet de mix : NOISES AND EXPERIMENTATIONS

En ligne depuis ce matin. Voir infos concernant ce projet plus en haut.

Toujours concernant ce mix, il sera prochainement remasterisé avec de nouvelles surprises sonores.

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 25 janv. 2008, 17:51

Interview à Jean-Yves Leloup et Eric Pajot :


Interview publiée dans le programme/catalogue du
FESTIVAL NUITS SONORES 2003


Vous pratiquez des performances que l’on nomme « cinemix ». Qu'est-ce qui en fait la spécificité par rapport à d'autres performances que vous pouvez effectuer au sein de RadioMentale ?

RadioMentale : L'idée d'un Cinémix, c'est d'intervenir en direct, grâce à la musique, mais aussi au son (bruits, sons naturels ou urbains, voix et dialogues…) sur un film. Cela peut-être un film muet, ce qui est désormais presque classique. Mais nous avons préférer corser l'exercice en intervenant et mixant sur des films parlants. En réutilisant la bande-son préexistante du film, nous essayons de créer une nouvelle bande-son. On peut alors voir ça comme un "film augmenté" ou un film détourné. Mais attention, cela ne peut pas se faire sur n'importe quel film. Il faut précisément choisir le film d'origine. Un film qui laisse du champs pour notre intervention, et qui laisse assez de place pour que le spectateur puisse se forger une nouvelle vision, un nouvel imaginaire. Quelque part, c'est assez proche de nos autres performances. Nous travaillons toujours sur l'imaginaire du spectateur ou de l'auditeur. A l'aide de sons, de bruits et de musique, nous essayons de faire travailler son imagination, de créer chez lui une sorte de panorama sonore, que l'on utilise l'image cinématographique ou pas.

Vous n'en êtes pas à votre coup d'essai. Sur quels films avez-vous déjà oeuvré ? Pourquoi avoir choisi "Element of crime", l'un des premiers Lars Von Trier ?

RadioMentale : Nous avons déjà réalisé pas mal de Cinémix. "Fight Club" de David Fincher au Batofar, "Rollerball", film culte de science-fiction des années 70, "Videodrome" à Paris et à Marseille, "Cure", film méconnu mais tout à fait étonnant du japonais Kyoshi Kurosawa. Mais nous avons aussi joué sur des films plus expérimentaux, ou moins classiques, aux côtés d'artistes contemporains tels que Dominique Gonzales-Foerster ou Valery Grancher, ou enfin sur l'une de nos propres vidéos à double écran, lors d'une performance au Palais de Tokyo de Paris.
L’intérêt de « Element of Crime » est le même que d’autres films que nous avons « cinemixé » comme « Au-delà du réel », « Videodrome » ou « Cure ». Tous ces films travaillent sur l’idée du rêve éveillé, de l’hypnose, de l’hallucination. Ce qui nous permet de travailler sur l’idée d’une réalité décalée, d’une bande-son iréelle et immersive.

Comment travaillez-vous, concrètement ?

RadioMentale : Nous travaillons à quatre platines (deux CD, deux vinyles) et deux tables de mixage. Ce qui fait qu'avec la bande-son du film, nous devons gérer cinq pistes sonores différentes. Nous travaillons en même temps, à l'instinct, en improvisant une grande partie du temps. Nous ne sommes pas partisans de travailler selon un plan trop précis. Notre truc, c'est le live et l'impro, à partir d'une technique que nous élaborons depuis plus de dix ans. Côté musique, il y a pas mal de morceaux atmosphériques et décalés d'artistes peu connus tels que Désormais, Mira Calix, David Toop, Pan American, Biosphere. Mais nous utilisons aussi quelques fragments de musique de films, des titres plus jazz ou "easy-listening", des dialogues extraits du même film mais replacés à d'autres endroits. On ne reste pas coincé sur la musique électronique pure. L'idée est de créer en direct une nouvelle bande-son, vibrante, vivante, dense, où le spectateur puisse s'immerger. Par ailleurs, on manipule pas mal les platines, en créant des boucles en direct, en ralentissant au maximum les disques vinyle, grâce à une platine spéciale.

Un petit tour dans votre discothèque et vidéothèque personnelles... on tombe sur quoi ?

RadioMentale : Environ 7000 disques, dans lesquels on se perd littéralement. Côté musique, mes favoris sont plutôt Talking Heads, To Rococo Rot, Pan-American, Autechre, Nino Rota, Ennio Morricone, Fennesz, les délires d'Uwe Schmidt, le travail des platinistes et des scratcheurs chevronnés (Kid Koala notamment)… Côté image, les vidéos de Bill Viola, les films de Chris Marker et Pelechian, Lynch et Cronenberg bien sûr, mais aussi pas mal de vieille science-fiction américaine des années 70. Pour Eric, côté musique, il se nourrit de tout ce qui lui passe entre les oreilles : electronica, reggae, dub roots, easy-listening, soul & funk.

RadioMentale : entretien avec Alan Smithee
A propos du CD « The Cut-Up Scenario ».

L’un de vous a une formation de monteur, et l’autre de décorateur de cinéma. Le septième art a-t-il toujours fait partie de votre univers ?

Jean-Yves Leloup : Oui, c’est important. J’ai fait des études de cinéma, j’ai voulu travailler dans le cinéma, j’ai pas mal bossé en vidéo, j’ai même été monteur pendant quelque temps. Mais finalement, je crois que la cinéphilie m’a beaucoup déçu à une certaine époque. À un moment, le cinéma ne m’est plus apparu assez pertinent et contemporain, et je me suis donc tourné vers la vidéo et ce que l’on a appelé l’art vidéo, au début des années 90, en parallèle à mon intérêt pour la musique électronique. Je trouve d’ailleurs que le cinéma, même si c’est un outil formidable, reflète toujours aussi mal notre monde contemporain. Et finalement, après être passé par la vidéo et le cinéma expérimental, par la musique électronique, on retrouve cette culture qui est la nôtre, et dans laquelle on baigne, qui est celle du cinéma, de la fiction, de la narration, et qui nous est très proche, très intime, même. On utilise donc ici les figures du cinéma, pour ne pas dire les clichés, pour en faire autre chose, pour raconter des histoires à notre manière. Je pense qu’il fallait que l’on s’écarte du cinéma traditionnel pour y revenir et l’évoquer de façon peut-être plus personnelle. Finalement, c’est ce que font aussi aujourd’hui beaucoup d’artistes et de plasticiens qui travaillent sur l’idée du cinéma. C’est donc quelque chose de très présent dans notre génération . Eric Pajot : Mon parcours a aussi été au départ quelque peu dirigé vers le cinéma, entre autres, puisque j’avais quand même suivi des études artistiques auparavant. J’en suis ressorti avec un diplôme de décorateur, un petit peu par hasard, mais cela n’a m’a pas déplu. Mais ayant travaillé un peu dans le milieu du cinéma en France, j’ai assez vite changé de crémerie parce que je me suis aperçu que j’étais condamné à gravir les échelons au fur et à mesure, et que je n’arriverais à rien de créatif à partir du stade où je débutais. Finalement, la liberté du son m’est apparue bien plus importante, et l’accès à la création via le son permettait, sans équipe de tournage, de techniciens, et sans une grande expérience en la matière, de parvenir à raconter des choses, à faire passer des émotions.

Jean-Yves Leloup : Ce qui est important de préciser c’est que l’on travaille aussi désormais avec l’objet cinéma, avec des projections de films, d’images… On se remet même à travailler la vidéo, ce que l’on n’avait pas fait depuis quelque temps d’ailleurs. On revient donc à l’image de cette manière. Ce qui nous plait, c’est l’idée de la narration, de la fiction, qui est souvent peu présente dans la musique électronique, d’ordinaire très abstraite. On aime travailler les voix, les sons concrets, qu’ils viennent du milieu urbain ou naturel, et qui peuvent évoquer des choses très directes, et puis surtout jouer avec les effets de sens.

On vous retrouve à la fois dans l’univers des musiques électroniques, celui du design sonore, et celui de l’art contemporain. Il est parfois difficile de vous suivre. Où vous situez-vous vraiment ?

Eric Pajot : Exactement à l’orée et à la croisée des chemins. Première à droite, deuxième à gauche après le panneau. Plus sérieusement, je pense que ni Jean-Yves, ni moi, n’avons jamais fait de différence entre différents modes de création. On a été " récupérés " par le milieu de l’art contemporain, par le milieu des DJs, des producteurs ou du nightclubbing, mais cela peut aussi être dans un cadre plus formel, pour ce qui concerne l’habillage sonore de lieux, d’espaces, d’événements… Pour nous, depuis le début, il n’y a pas vraiment de frontières dans l’utilisation que l’on fait du son créé par RadioMentale. Que cela soit une émission de radio, un défilé de mode ou une exposition, le but est toujours plus ou moins le même. Soit c’est d’illustrer un événement ponctuel, soit c’est de créer une ambiance, une atmosphère, qui va tenter de faire voyager les gens pendant un certain temps, susciter des émotions. Nous sommes prêts à travailler avec tout le monde à partir du moment où l’on nous offre une certaine liberté.

Jean-Yves Leloup : On peut travailler avec beaucoup plus de légèreté si on fait un travail de designer sonore pour un bar ou un restaurant, et des choses plus complexes lorsque l’on en a vraiment la liberté. Mais on aime bien travailler sur ces différentes dimensions. On peut autant utiliser les sons très abstraits de l’electronica ou de l’easy-listening, le plaisir est présent dans tous ces domaines. Et puis on reflète très certainement ce que d’autres artistes ou créateurs font en ce moment. Je parlais récemment avec Patrick Bouvet, un auteur, un écrivain, qui vient de la musique et qui trouve son public plutôt du côté des arts plastiques ou de l’art vivant, et qui ne se trouve pas d’accointances avec les écrivains de son époque, qui se dit faire partie d’une culture transversale. On se sent plutôt bien dans cette indéfinition. Et puis lorsque je fais mon travail de journaliste, j’ai l’impression de faire un peu la même chose, faire découvrir des sons, des musiques, militer pour certains artistes, je trouve que tout ça est cohérent, en tout cas beaucoup plus que certains qui resteraient coincés dans un genre musical précis, ou dans un métier tout aussi restrictif.

Peut-on dire que vous vous amusez à créer du sens, une histoire, grâce aux seules vertus du son ?

Jean-Yves Leloup : C’est évident. L’idée du " Cut-Up Scenario ", c’est un télescopage de différentes histoires, de différentes narrations, même si le CD peut aussi s’écouter comme une seule et même histoire, quelque peu abstraite et déformée. Il se joue là une sorte de croisement entre différents personnages. Ce qui nous intéresse plus, c’est l’esprit de l’auditeur, comment il va interpréter certains des sons, comment il va reconstituer sa propre histoire, son propre voyage. On utilise des sons parfois très codés, comme ceux du cinéma, des sons concrets, couplés à de la musique, des voix, des langues différentes. Et l’esprit humain ne peut cesser d’interpréter tout ce qu’il entend. Il peut certes écouter de la musique d’une manière purement harmonique, mais dès qu’interfèrent des éléments plus sonores, l’esprit interprète tout cela à sa manière, le plus souvent sous un angle fictionnel. L’esprit ne peut pas s’arrêter de travailler dans ces cas-là. Et ce sont ces jeux de sens perpétuels qui sont intéressants à exploiter. On joue par ailleurs sur toutes les bases classiques et sonores du cinéma, que l’on va essayer par ailleurs de parasiter. Ce n’est donc jamais une histoire unique, c’est plutôt un jeu permanent, que cela soit sur ce CD, dans nos performances, dans nos émissions de radio où, soudainement, on va jouer sur des images, sur l’interprétation possible des images, grâce au son.

Eric Pajot : C’est souvent un jeu sur les archétypes. Lorsque l’on veut créer une émotion, on sait comment amener un certain type de musique. Quand il faut créer le suspense, c’est la même chose. La peur ou toutes les émotions ressenties au fil de la vision d’un film sont souvent plus pilotées par la musique que par les images. Il y a d’ailleurs cette fameuse expérience où vous prenez un extrait de film, vous y accolez plusieurs ambiances musicales dans des styles très variés, et vous verrez la scène se dérouler de façons différentes et évoquer des sentiments et des émotions, qui peuvent être complètement contradictoires. C’est le pouvoir de la musique et du son au cinéma qui nous a intéressé depuis toujours et qui nous a poussé à vouloir faire ce projet de CD.

classic
Giga Maxximaniaque
Giga Maxximaniaque
Messages : 421
Enregistré le : 11 oct. 2006, 13:08
Localisation : Ile de France (Yvelines 78)
Contact :

Messagepar classic » 26 janv. 2008, 12:42

Bonjour à tous !

Un mix culte, les grands moments inoubliables de l'époque des grandes expérimentations de RADIOMENTALE est disponible sur mon site internet en accord avec Jean-Yves Leloup.

Le Sing While You Die Mix
Un mix historique, enregistré et diffusé en live en septembre 1996. 56 minutes d'atmosphères très étranges…
Réalisé par Jean-Yves Leloup et Eric Pajot.

aller sur mon site internet, dans le menu à gauche cliquez sur : Sing While You Die Mix

http://danmarchinthemix.wifeo.com

Je vous souhaite de passer une excellente expérience sonore !


Retourner vers « Les sites web des Maxximaniaques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité